POMPIGNAC SAUVEGARDE ENVIRONNEMENT – (PSE)


Archive des tags

Articles taggués avec sauvegarde :

LES HABITANTS DES PRES DE L’EGLISE REJETTENT LE PROJET D’EXTENSION DU LOTISSEMENT

PETITION
De nombreux habitants des quartiers les Prés de l’Eglise, Clos Béatrice et  Route de la Poste se mobilisent pour préserver leur cadre de vie, leur sécurité et leur tranquillité. Ils espèrent ne jamais voir un flot de voitures dans les impasses étroites et paisibles du Lotissement les Prés de l’Eglise, ni voir disparaître une prairie jusqu’à présent préservée et classée « zone naturelle » ZE5, ni avoir à subir de nuisances sonores. Décidés à faire entendre leur cause, la quasi-totalité des riverains ont signé une pétition totalisant 57 signatures, adressée au maire, M. Denis Lopez, et à ses adjoints et conseillers municipaux, avec un courrier de recours gracieux, le 29 janvier 2013. fichier pdf

RETOUR SUR LES EVENEMENTS
Le 4 juin 2008, le Conseil Municipal de POMPIGNAC décide la révision de son Plan Local d’Urbanisme (PLU) puis vote le 27 juin 2012, l’arrêté du projet qui modifie en profondeur le règlement d’urbanisme, en autorisant l’intensification de l’urbanisation dans le centre bourg, effaçant irrémédiablement, le caractère rural du village. Lors de l’enquête publique, des riverains des Prés de l’Eglise, du Clos Béatrice et de la Route de la Poste signalent leur désaccord auprès du Commissaire Enquêteur, sur le projet de la municipalité de reclasser la zone ZE5 jusqu’à présent « zone naturelle » en zone constructible Ub ou Uc (sur environ 8000 m2 ). Ce reclassement créerait une parcelle totalement enclavée entre des espaces boisés classés et les quartiers mentionnés. Malgré les requêtes des riverains et la recommandation du Commissaire Enquêteur de maintenir cette parcelle  en « zone naturelle », la municipalité passe outre. Elle argumente même qu’il appartiendra au propriétaire de la zone ZE5 de créer, par la suite, un accès par le lotissement les Prés de l’Eglise, pour permettre l’urbanisation de la parcelle issue de cette division. La réponse de la municipalité suscite alors la contestation quasi générale des quartiers concernés. La pétition des 57 riverains est envoyée au maire avec une demande de recours gracieux. Enfin, après un examen plus attentif des observations faites dans le rapport du Commissaire Enquêteur, il apparaît aussi que tous les riverains immédiats de la parcelle ZE5, notamment des Prés de l’Eglise, ont fait des observations pour s’opposer au projet, sauf deux habitants : la mère d’un membre de la Commission urbanisme, qui possède une propriété à l’extrémité du lotissement et qui pourrait constituer cet accès avec le terrain ZE5, propriété d’un conseiller municipal ; et un autre riverain qui n’était pas informé du projet d’urbanisation de la parcelle et ne l’avait donc pas contesté, mais qui, depuis, a fait connaître son opposition en signant la pétition.

L’HEURE DES CHOIX
La municipalité doit se prononcer lors du prochain Conseil Municipal. L’équipe a deux possibilités. Soit opter pour la destruction d’une zone naturelle, soit protéger la parcelle ZE 5 en la laissant « zone naturelle » et garantir la pérennité d’un cadre de vie choisi par des habitants de la commune .

Des riverains s’organisent et créent l’Association Pompignac Sauvegarde Environnement pour défendre et préserver leur cadre de vie. Le projet initial de la municipalité prend une nouvelle tournure, en contradiction avec ce qu’attendaient les pompignacais. L’Association s’efforcera d’empêcher la destruction de nos espaces boisés et autres zones naturelles, et s’opposera dans le cadre de la loi et des règlements, à tout projet d’urbanisation intensive nuisant au caractère rural de la commune et au cadre de vie des pompignacais.


Blog de L'EGAYE |
Association familiale Saint... |
Tourmotoenfantsante |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Christelle126
| Grand-Couronne Les nouveaux...
| Maison Envers